En savoir plus sur La Mondotte Saint-Emilion Bordeaux, guide complet

En savoir plus sur La Mondotte Saint-Emilion Bordeaux, guide complet


2018La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)99

Le vin a une couleur sombre et est incroyablement dense en bouche. L’essence de gravier et de pierre du terroir transparaît haut et fort. Le vin est fleuri, fin et long, avec une profonde profondeur de goût. Les fruits des mûres, des mûres, des prunes et des noyaux rouges se forment et se développent en finale. La production a augmenté en 2018 et près de 1600 caisses sont libérées. Le vin était composé de 75% de merlot et 25% de cabernet franc et atteignait 14,2% d’alcool. 98-100 points

Table de Matières

2,476 vues Bon goût

2017La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)97

Le vin est teinté de noir avec des accents violets, des souvenirs de liqueur de mûre, de fleurs, de réglisse, de fumée et de café. Il est corsé, concentré, luxuriant, profond et riche en bouche. On retrouve de la richesse, de la longueur et des tanins salés. Donnez ceci à 10-15 ans pour développer. En mélangeant 70% de merlot et 30% de cabernet franc, le vin atteint 14% d’alcool avec un pH de 3,5. La récolte a eu lieu du 14 au 29 septembre.

3,001 vues Bon goût

2016La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)98

Cela devient de mieux en mieux et ajoute des couches supplémentaires de fruits, de complexité et de sensualité à la texture. Corsé, intense, riche et profond, avec un fort sentiment de minéralité, donnez-leur 12-15 ans au sous-sol avant de faire éclater un bouchon.

2800 vues Bon goût

Sensuelle, concentrée, voluptueuse, profonde et concentrée, c’est une autre bibliothécaire de lingerie chaude. Précis, avec des couches de prunes veloutées et de cerises noires, le vin est décadent de fraîcheur et se soulève avec un fort sentiment de pierre concassée pour ajouter de la complexité. La finale laisse un sentiment d’indulgence. Ce vin raffiné, moelleux et juteux était composé à 80% de merlot et 20% de cabernet franc et atteignait 14,2% d’alcool à un pH de 3,4. La récolte a eu lieu du 29 septembre au 15 octobre.

2,647 vues Bon goût 97

2015La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)100

Dès l’instant où le vin arrive dans votre assiette, vous savez que c’est quelque chose de spécial. Les fruits sont du côté des cerises noires et des liqueurs de prune. Le vin est dense et léger. Poli et caillouteux, il y a du poids et de la densité. Le vin devient plus intense en bouche et laisse une finale qui reste avec vous pendant au moins 60 secondes. Il s’agit d’une expérience gustative unique qui laisse vraiment une impression.

4,122 vues Bon goût

Le vin est encore opaque sur le chemin des tripes. Dense, intense et frais, avec suffisamment de pierres et de pierres dans chaque bouteille pour construire une carrière, ce devrait être l’un des meilleurs millésimes de La Mondotte.

3,515 vues Bon goût 99

Couleur d’encre, en fait c’est complètement opaque. Le vin bouillonne au nez avec de la réglisse, de la liqueur de mûre, des figues et du cacao. Le vin est riche en intensité surréaliste et apaise et stimule vos papilles pour mieux le connaître sur une base plus intime. Les valeurs de fraîcheur, de pureté et de concentration trouvées ici sont presque inégalées! Voilà la vraie affaire. La destination reste avec vous pendant plus de 60 secondes! La belle fille à qui tu ne veux pas rentrer. En mélangeant 85% de merlot et 15% de cabernet franc, le vin atteint 14% d’alcool avec un pH de 3,5. Ce pourrait être le meilleur vin jamais élaboré à La Mondotte.

4398 vues Bon goût 99

2014La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)95

Ce vin a une impression persistante de fumée et de terre avec des mûres et des pruneaux enrobés de caramel qui créent le parfum. Il est corsé, profond et concentré avec des textures soyeuses et luxuriantes et une finale caillouteuse, minérale, fraîche, vive, mature et fruitée. Le vin 80% Merlot et 20% Cabernet Franc est élevé en fût de chêne français 100% neuf. 94-95 points

2,903 vues Bon goût

2013La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)93

Odeur, fleur de cerisier, truffe et cerise noire ouvrent le parfum. Il y a un bon niveau de richesse, de minéralité, de profondeur de goût, de fraîcheur et de couleur qui est présent du début à la fin. Donnez-lui quelques années et cela devrait mieux apparaître. Le vin était fabriqué à 100% de merlot avec des rendements de seulement 8 hectolitres par hectare. Le vin atteint 13,7% d’alcool à un pH de 3,35 et mûrit dans du chêne français 100% neuf. 92-94 points

1,855 vues Bon goût

2012La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)95

Truffes, bois brûlé, fumée, encens et prune composent le bouquet. Pur, caillouteux, frais, long et concentré, le vin est moelleux, tannique et riche et a besoin d’au moins une décennie avant de s’assembler, de devenir doux et offre de la complexité.

2,566 vues Bon goût

Avec de la terre, de la pierre de carrière, des grains d’espresso, des baies noires et des tanins souples, une sensation de pureté du fruit est créée avec seulement une touche de vert en finale. Le vin est élevé en fûts de chêne français 100% neufs à partir d’un mélange de 85% Merlot et 15% Cabernet Franc. 94-95 points

2,527 vues Bon goût 95

2011La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)93

Poli, riche et profondément coloré, le vin est conditionné en parfum avec des notes de réglisse, de framboise noire, de cerise et de gravier. Il y a une bonne concentration de goût pour le millésime, qui prend toute sa valeur dans la finale épicée dominée par les cerises noires.

2325 vues Bon goût

La Mondotte est issue d’un vignoble de 4,5 hectares avec des rendements de seulement 18 hectolitres par hectare. Le vin a atteint 13,9% d’alcool et mûri dans 100% de chêne neuf. Ce mélange de 80% Merlot et 20% Cabernet Franc a une minéralité intense, des arômes de framboise noire fumée, de truffe, de chêne, de fleurs, de cacao et de cerise noire fraîche. C’est un millésime concentré, équilibré, poli et tendance pour La Mondotte. 93-95 points

2,456 vues Bon goût 94

2010La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)98

Le vin est sombre, violet foncé et opaque et explose sans décantation. Il est effrayant de penser que l’air et le temps rendent ce vin sublime encore meilleur. Les arômes de mûres, de framboise noire crémeuse, d’espresso, de vanille, de truffe, de fleurs et de pierre s’ouvrent sur un vin puissant, concentré, corsé, riche et intense avec des tanins soyeux, de la fraîcheur et des arômes qui se développent dans la longue finale de la petite bouchée. Le propriétaire Stephan Niepperg préfère 2010 à 2009. Je ne sais pas si je suis d’accord avec la structure de 2010 car j’aime la sensualité de 2009. Quoi qu’il en soit, chaque millésime offre une expression exceptionnelle du terroir riche en calcaire de la propriété. Basé sur un sublime 1964 récemment goûté, celui-ci vieillira et évoluera pendant des décennies!

4288 vues Bon goût

Ce vin à base minérale a une couleur sombre et est compliqué par les parfums de liqueur de mûre, de fleurs, d’épices et de terre. Avec des textures puissantes et douces et des tanins ronds, ce vin puissant et concentré se termine par des couches de fruits noirs profonds et épicés et de glycérine. J’ai essayé ce vin en avril et plus tard en juillet. Selon le propriétaire Stephan von Neipperg, certaines cuves de La Mondotte n’ont pas encore terminé la fermentation malolactique en juillet! 96-97 points

4,054 vues Bon goût 97

2010 La Mondotte est issue d’un vignoble de 4,5 hectares, qui dans ce millésime a produit du vin à partir des rendements ridiculement bas de 20 hectolitres par hectare de vignes d’une moyenne d’âge de 70 ans. 80% Merlot et 20% Cabernet Franc ont constitué l’assemblage, qui est élevé en chêne 100% neuf. Le vin a atteint 14% d’alcool, mais avec l’une des valeurs de pH les plus basses que j’ai trouvées dans ce millésime, 3,2, ce vin a beaucoup de fraîcheur et de pop. Noir d’encre avec des accents violets, réglisse, pierre, fruits noirs, confiture, épices et saveurs de moka fusée du verre. Ce vin de tanin se concentre sur les baies juteuses, mûres et opulentes et est expansif en bouche. Il se termine par des vagues de liqueur de cerise noire fraîche et pure, de réglisse et de minéralité. J’ai demandé à Neipperg si faire un tel vin était risqué. Il a répondu avec un sourire et a dit: « Pas de risque, pas de plaisir. » 96-98 points

4,172 vues Bon goût 97

2009La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)99

Le vin intensément concentré combine toute sa force avec une forte sensation de minéralité, des couches de fruits mûrs, doux et veloutés, des tanins salés et de la pureté. Le vin persiste et s’étire en bouche pendant près de 60 secondes. Encore jeune, donnez à cet étourdisseur encore 7 à 8 ans et cela vous paiera votre patience avec une expérience gustative incroyable.

1,534 vues Bon goût

Le vin est de couleur intense et explose avec des notes de pot d’épices, de café, de réglisse, de mûre, de fruits bleus et de pierre. En bouche, le vin enrobe votre palais de couches épaisses, concentrées, juteuses et grasses de fruits luxuriants et veloutés et se termine par une finale fraîche, longue, pure, intense et polie. Il s’agit clairement du meilleur millésime de La Mondotte jusqu’à présent. J’ai fixé l’objectif deux fois et les deux fois, le vin est resté en bouche pendant plus de 60 secondes! Cet élixir a augmenté de 1 pt à chaque fois que je l’ai essayé au cours des 3 dernières années. C’est une tendance très forte.

6,958 vues Bon goût 99

La couleur noire, la minéralité, la réglisse, la liqueur de mûre, la mûre, le chocolat, la confiture de mûre, la fumée, la terre, la vanille et les parfums floraux attirent votre attention dès que le vin quitte la bouteille. Épais, avec le poids de l’huile moteur, ce vin incroyablement concentré et riche est dense, concentré, pur et structuré pour vieillir. Fabriqué à partir de l’un des rendements les plus bas de Saint-Émilion à 18 hectolitres par hectare, c’est un candidat au meilleur millésime de La Mondotte que j’ai jamais essayé!

5,800 vues Bon goût 98

Pierre concassée, fleurs, mûres, prunes et épices au nez. Ce vin de Saint-Émilion puissant, corsé, intense, emballé et empilé est rempli de framboises noires juteuses et mûres, de cerises, d’épices, de minéraux et de prunes.

3814 vues Bon goût 97

2009 La Mondotte est issue d’un vignoble de 4,5 hectares d’une densité de 5 500 à 7 500 pieds par hectare sur des sols argilo-calcaires. La propriété est située juste au-dessus de Pavie-Decesse et en face de Bellevue-Mondotte. Le revenu net en 2009 était de 18 hl / ha. Malo était fabriqué à 100% en chêne neuf. Le vin est élevé sur la levure fine pendant environ 18 mois. Le vin est noir de 80% Merlot et 20% Cabernet Franc. Le parfum commence par des arômes de framboise noire, de minéraux, d’épices et de forêt, puis s’accumule dans le nez et la bouche. Cette La Mondotte se concentre sur plusieurs couches de noyaux et de fruits et est fraîche, intense et puissante, remplie de gravier et de confiture de mûres. Il est soyeux, rond et luxuriant. Un vin sérieux qui doit mûrir. La pureté de ses fruits est à couper le souffle. 95-97 points

2,477 vues Bon goût 96

2008La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)95

Avec un fort sens des notes florales, le vin est corsé, soyeux, poli et terreux. Les fruits sont mûrs, purs, doux et frais et laissent derrière eux des prunes juteuses et sensuelles, des cerises, des truffes, de la réglisse et un soupçon d’espresso. Aussi bon qu’il est maintenant, c’est encore chez les jeunes. Donc, si vous avez la patience, cela devrait être encore mieux à un âge pouvant aller jusqu’à une décennie.

1,673 vues Bon goût

2008 La Mondotte exprime une minéralité intense, des fruits noirs confiturés, des arômes floraux, réglissés et floraux. Ce vin à base minérale se termine puissamment et intensément par la cerise noire, les fruits noirs et les myrtilles fraîchement cueillies. 95 points

4,544 vues Bon goût 95

08 La Mondotte est un mélange de 78% de Merlot avec 22% de Cabernet Franc et un écouvillon de Old Vine Malbec. Ce vin intense tire son caractère de ses sols calcaires presque purs. Noir d’encre avec des senteurs minérales, de baies et de terre, le vin a beaucoup à offrir. En bouche, ce vin riche et concentré exprime beaucoup de fruits noirs et rouges purs avec une touche exotique d’écorce d’orange et d’essences minérales. 94-96 points

4,543 vues Bon goût 95

2006La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)95

Jeune, riche, puissant et ferme, avec des tanins forts mais raffinés, des textures riches et des fruits rouges mûrs, des épices, du thym, des fleurs, de la terre et du gravier. Donnez-lui encore 5 à 8 ans pour un développement ultérieur.

2,371 vues Bon goût

2005La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)97

Corsé, riche et intense, ce vin concentré, soyeux, sensuel et charismatique regorge de couches de cerises noires veloutées, de gravier, de prunes et de senteurs terreuses qui ne s’améliorent que lorsque le vin touche vos papilles et y reste.

3,799 vues Bon goût

2004La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)93

Encore jeune, mais avec ses fruits mûrs en forme de minéral provenant de cerises noires, de pierres et de prunes, de réglisse, de fumée et de caractère terreux. Prenez 3-5 ans pour développer encore plus de nuances structurales et aromatiques.

2387 vues Bon goût

Montre plus d’âge en couleur que dans le vin, avec des saveurs de truffes noires et blanches, de cigare cubain, de pierre, de réglisse, de prune douce et de cerise noire. Vient ensuite une couche concentrée de prunes fraîches et mûres et de tabac, qui se compose de soie pure, de pierre et de velours en finale. Boire maintenant ou vieillir pour plus de complexité.

2,553 vues Bon goût 94

2003La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)93

Ce vin offre des arômes terreux, fumés, charnus, remplis de pierres, des textures douces, douces et rondes et une finale minérale douce et mûre. Cela s’est développé rapidement pour La Mondotte, qui met généralement un certain temps à montrer son charme.

4,582 vues Bon goût

Très concentré avec une colonne vertébrale pour le vieillissement. Beaucoup de profondeur, complexité, concentration, tanins et tout en équilibre. C’est un vin qui vieillira et deviendra quelque chose de très spécial. Ce vin a de la classe et du style. Je souhaite juste pouvoir me le permettre. Eh bien … au moins je dois l’essayer!

2,564 vues Bon goût 96

2001La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)93

Presque complètement mature, le vin allie élégance, textures sensuelles, mûres, douces, salées. fruits rouges et arômes complexes. Ce n’est pas le millésime le plus fort, mais le vin se montre plutôt bien aujourd’hui.

2105 vues Bon goût

Le vin est prêt à boire pour La Mondotte à un jeune âge et combine la concentration du goût, des fruits mûrs, doux, doux, de la pierre, de la fumée et des tanins soyeux pour créer un vin de joie et de pensée.

3,524 vues Bon goût 94

Le vin est toujours profond en couleur, avec un nez de noix de coco, de pierre concassée, de grain de café, de cerise noire et de notes florales. Il est frais, doux et mûr avec une finale riche en minéraux de cerise noire et de prune. Quelques années de plus en bouteille ne sont pas une mauvaise idée …

2966 vues Bon goût 93

C’est l’un des millésimes les plus ouverts de La Mondotte. Un vin cher avec une petite production qui se déguste rarement. Arômes de petits fruits noirs, de pierre, de fenouil et de prune associés à des textures douces et une finale d’essence de prune, d’épices et de minéralité.

2660 vues Bon goût 93

2000La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)98

À couper le souffle dans tous les sens, il s’est amélioré au fil du temps. Il y a un grand sens de la pureté des fruits, une texture douce, soyeuse et décadente, l’intensité, la concentration du goût des tanins mûrs et polis. La finition ne dure pas seulement, elle se dilate. Il boit très bien maintenant et n’est pas encore mature. Cela ne fera que s’améliorer avec l’âge. À boire dès maintenant, dans 5, 10, 15 ou 20 ans.

3858 vues Bon goût

La couleur d’encre, la réglisse, la confiture de mûre, la pierre, la terre, les truffes et les parfums minéraux imprègnent les arômes. En bouche, ce vin frais et jeune est intense, poli, raffiné, caillouteux et concentré. La finale pure, fraîche, emballée et empilée, mûre et remplie d’épices reste en bouche pendant plus de 40 secondes. Donnez à cette bouteille au moins 5 ans de plus.

4,930 vues Bon goût 96

Sauf pour les branchies, c’est rempli de la bonne substance. Profond, sombre et rempli de fruits noirs parfaitement mûrs, de minéralité, de notes florales et de réglisse. Encore jeune, une nouvelle décennie aidera ce vin concentré à développer des couches de complexité uniques.

5,206 vues Bon goût 96

1999La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)93

Comme l’un des meilleurs vins de la rive droite, qui ont été produits dans ce millésime plus frais, le nez éclate avec ses arômes de fumée, de réglisse, d’herbes, de fleurs et de prunes. Des tanins soyeux moyens / corsés et juste une petite tapenade dans les notes de fin. La finale est faite de tanins poussiéreux associés à des prunes rouges et noires.

3,540 vues Bon goût

1998La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)96

Corsé, riche, frais, dense et plein de fruits à noyau mûrs, de pierres concassées et de terre humide. Les tanins et la qualité fruitée sucrée et minérale sont polonais et sont conservés ici. C’est le bon moment pour faire éclater des bouchons sur cette beauté car elle s’ouvre bien aujourd’hui.

3,366 vues Bon goût

Cela sent bon avec son nez enrobé de chocolat, de prune, de fumée et de truffe. Corsé, riche et profond, avec la fraîcheur, la douceur et la pureté du fruit, la finale du vin offre une bonne longueur et volume. Au moins en ce moment, cependant, la structure du vin a une qualité masculine.

5,051 vues Bon goût 96

Riche en texture et rempli de minéralité, de prunes mûres, de fleurs, de réglisse et de cerises noires. Le vin est concentré, long et rempli de l’essence de minéralité, d’épices et de baies mûres. Il commence à entrer aux heures de grande écoute.

5,024 vues Bon goût 94

Décanté 2 heures avant dégustation, le vin est profondément coloré et rempli de fleurs fraîches, de mûres, de cailloux, de fumée, de réglisse, de liqueur de cerise, de bois, d’herbes fumées et de sous-bois. Ce vin parfumé regorge de baies mûres et fraîches et de minéraux. Exigeant, raffiné et puissant, le vin se termine par une expression longue, fraîche, mûre et pure de fruits remplis de calcaire. À 14 ans, cette expression minérale unique et structurée de Saint-Émilion sera meilleure avec encore 5 à 10 ans d’âge en bouteille.

4709 vues Bon goût 96

Autrefois beau, puissant et couvant, ce beau vin est devenu un vin minéral. La liqueur intense de mûre, la réglisse et les arômes terreux s’associent à un vin concentré, structuré et puissant. Grand et dense, mais équilibré et pur. Ce jeune vin continuera de gagner en complexité au cours de la prochaine décennie ou deux.

3,385 vues Bon goût 95

1996La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)94

Mûres, richement structurées, mûres, douces, luxuriantes et fraîches, il n’y a plus aucune raison de continuer ainsi. Bien que le vin ne soit pas au niveau des millésimes suivants, il est particulièrement beau pour le millésime.

1750 vues Bon goût

Les arômes de fleurs, de gravier, de prune et de mûre apparaissent avec peu d’effort. Il s’agit d’un vin concentré, profond et corsé qui est encore jeune. Avec le temps dans le verre et dans la carafe, c’est devenu plus concret. Il est plein de minéralité et de prunes avec style. C’est un vin très précis avec une personnalité minérale unique associée à la pureté du fruit.

6027 vues Bon goût 94

La Mondotte commence par des essences minérales intenses, compliquées par des arômes de liqueur de mûre, de truffe, de tabac, de grain d’expresso et de tapis forestier. En bouche, ce vin impressionnant et concentré offre des couches de prunes noires pures et de réglisse. A 15 ans, ce vin ne fait que montrer son potentiel. Dans une année difficile pour la rive droite, c’est un concurrent pour le meilleur vin de Saint-Emilion ou Pomerol pour 1996. C’est le premier millésime pour Stephan von Neipperg qui lui a permis d’obtenir le vrai caractère de ce domaine jusque-là ignoré

3,082 vues Bon goût 95

Couleur rubis noir opaque, dense, profond. Framboises, cerises, café, réglisse, caramel et herbes au nez. Couches massives de fruits noirs, mûrs, épais, de prune et de minéralité. Tanin, structuré et à l’ancienne.

3,447 vues Bon goût 96

1961La Mondotte (St. Emilion Grand Cru)93

Essayer 1961 Bordeaux est un plaisir rare de nos jours, surtout quand on sait qu’il provient d’une des rares bouteilles restantes au monde. La finale en bouche reste concentrée, luxuriante et avec la patine de l’âge sur le noyau épicé de cerise, de terre et de prune.

1,466 vues Bon goût

Ma deuxième fois, il était impossible de trouver du vin. La première bouteille était bouchée. Tout tourne autour du caractère de la boîte à cigares, de la truffe, du tabac et de la cerise avec leurs tons doux et leurs textures. La texture et la profondeur du goût sont somptueuses et laissent une impression.

1,432 vues Bon goût 92

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi